Durrës

Port de Durrës - Albanie Tourisme

Durrës est la deuxième ville d’Albanie après Tirana, elle est située à 45 kilomètres de la capitale. Ses infrastructures et sa capacité à recevoir des ferries ou cargos, en font le port le plus important du pays, connecté avec les autres ports de l’Adriatique comme Bari, Brindisi ou Trieste.

Durrës fait partie d’une des plus anciennes cités méditerranéennes, grâce à son port, immanquable rendez-vous de commerce maritime entre l’Orient et l’Occident, et connecté à la Via Egnatia. Durant l’Antiquité, la cité a été très convoitée par les différentes puissances de la région à cause de sa situation géographique.

Le centre-ville s’est construit sur la ville antique, on peut y découvrir des bâtiments datant du XIX ème et XX ème siècles. Cependant quelques vestiges d’autres époques sont toujours visibles, le plus remarquable d’entre eux est l’amphithéâtre dont une partie est recouverte par des habitations individuelles. Il possède une forme elliptique, où l’on peut distinguer ses anciens gradins mais aussi une petite chapelle byzantine,  c’est l’un des plus beaux de la péninsule balkanique. A partir de là, explorez les petites ruelles du « vieux » Durrës dont l’atmosphère est calme et populaire. Traversez aussi la Rruga Tregëtare, une rue qui vaut vraiment le coup d’œil pour la beauté de ses façades au style italien; faites aussi une halte devant l’hôtel de ville et admirez son charmant point de vue sur la mer… Descendez la rue en direction du port, vous-y découvrirez une tour massive actuellement occupée par un bar, dont la terrasse du premier étage offre une charmante perspective sur la ville et son port, mais aussi un mur d’enceinte. Cette construction en brique d’une largeur assez conséquente, part de la tour jusqu’à la colline.

Amphithéâtre de Durrës - Albanie Tourisme
Amphithéâtre de Durrës – Albanie Tourisme

Vous pouvez faire un xhiro ou promenade du soir le long du front de mer de la plage de Currila, aménagée par un remblai, une jetée, des jeux et quelques terrasses. Vous y croiserez la statue du partisan d’un soldat brandissant son fusil, monument commémoratif de la résistance au fascisme. Les plages de sable de Durrës font office de Tirana-Plage, certaines sont particulièrement bien exposées, vous y rencontrerez des estivants kosovars, macédoniens et mêmes italiens !

Berat

Berat

Située à l’entrée des moyennes montagnes, on y accède par une route bitumée parsemée de nid de poules, qui fait le charme des routes albanaises ! Berat est appelée la ville aux mille fenêtres en référence à ses façades de maison ottomanes typiques.

Ville moyenne, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2008. Son charme typique avec ses maisons blanches et ses rues biscornues coiffées de vignes ne vous laissera sans doute pas indifférent. Prenez le temps de flâner dans ses ruelles escarpées où les maisons sont décorées par des fleurs multicolores et animées par des bruits quotidiens.

Outre la citadelle, il y a deux quartiers à ne pas manquer ! Le quartier de Mangalem, à l’époque le quartier musulman de la ville, et Gorica de l’autre côté de la rivière. La citadelle, protégée par des remparts, constitue un petit village à part entière avec ses petites venelles pavées. Autour du village, à l’intérieur des remparts, au détour d’une ruelle, on peut découvrir de nombreux vestiges médiévaux en ruine (mosquée, église byzantine…). Située dans le centre de l’Albanie, la cité est le témoin de la coexistence de différentes communautés religieuses et culturelles au fil des siècles. Son château, localement appelé le Kala, le quartier de la citadelle avec de nombreuses églises byzantines, ainsi que plusieurs mosquées construites sous l’ère ottomane en sont les preuves vivantes.