Shkodra – Shkodrë


Fondée il y a plus de 2000 ans, Shkodra est l’une des plus anciennes villes d’Albanie. Située à une trentaine de kilomètres de la mer Adriatique, elle s’est développée dans une vaste plaine,  entourée des Alpes albanaises par les monts  Cukal,  Maranaj, Tarabosh et Sheldi. Les fleuves Drin et Kir bordent la ville. Située sur un lieu stratégique qui lui a valu quelques turbulences dans son passé, Shkodra est aujourd’hui le principal centre économique du nord du pays.

Prenez le temps de découvrir les ruelles du centre-ville avec ses maisons de pierres du XIXème siècle, vous pouvez également faire un détour par le marché où vous pourrez y trouver des costumes traditionnels albanais. La Tour de l’horloge, est un monument clé de Shkodra, édifiée en 1868, le café-restaurant aménagé à son pied est un lieu de rendez-vous incontournable. La cité possède des édifices religieux à ne pas manquer comme une Cathédrale

Eglise orthodoxe - Shkodra
Eglise orthodoxe – Shkodra

aux couleurs pastels, une église orthodoxe la Mosquée des Plombs avec son architecture incroyable, la Mosquée Ebu-Bekr qui a vu le jour au milieu des années 1990 et qui est d’ailleurs la plus grande des Balkans ! La citadelle de Rozafa,

dominant la ville, mérite elle-aussi son exploration. Située au sommet de la colline Tepe, à 133 mètres d’altitude, elle est l’une des forteresses les mieux préservées du pays.

Si vous avez un peu de temps devant vous, prolongez votre visite jusqu’au Lac de Shkodra, à cheval sur l’Albanie et le Monténégro, c’est le plus grand des Balkans. Sa surface varie en fonction des saisons de 370 à 530 km² !

Saranda – Sarandë

Saranda Albanie Tourisme

Située en face de l’île grecque Corfou, Saranda est une station balnéaire très appréciée des Albanais. Bien que les visiteurs étrangers ne soient pas encore très présents en Albanie, la cité commence à attirer de nombreux touristes des pays voisins, voire même quelques touristes britanniques… Il faut dire que la ville possède des atouts de charme: un front de mer décoré de palmiers ou d’eucalyptus, bordé par de nombreuses terrasses de café, un petit port de pêche où les barques sont bercées par le clapotis…

La cité s’est développée durant l’Antiquité, dès les II ème et III ème siècles après JC, des fouilles archéologiques ont permis de révéler des vestiges (villas, bâtiments…) dans le centre-ville. Quelques ruines datant de l’époque tardive de l’Antiquité sont également visibles. Par contre, qu’une faible partie des vestiges ont pu être exposés au grand jour pour la simple et bonne raison que la ville moderne a été construite  sur la cité antique.

Saranda, est l’endroit idéal pour un séjour mariant détente, excursions et histoire, mais aussi un bon point de départ pour visiter  Butrint, au sud, les plages sauvages de la Riviera, au nord, et la ville-musée de Gjirokastra, à l’est.