Lacs d’Ohrid et de Prespa

Le lac d’Ohrid

 se situe dans le centre-ouest de la péninsule des Balkans, en Europe du Sud-Est. Il est partagé par l’Albanie, à l’ouest, et par la République de Macédoine, qui en possède les deux tiers, à l’est. Il est environné par plusieurs autres lacs d’envergure, le plus proche est le lac Prespa, à quelques kilomètres au sud, partagé entre la République de Macédoine, la Grèce et l’Albanie. En Grèce se trouvent également les lacs Orestiada et Vegoritida, cependant beaucoup plus petits.

Le lac d’Ohrid est profond, avec un maximum de 288,70 mètres sur sa rive orientale et une moyenne de 151 mètres. Il est à 693 mètres d’altitude et se trouve sur la zone d’orogenèse des plaques eurasienne et africaine. Il a donc a été formé par une activité tectonique intense, qui a entraîné un enfoncement vertical du sol il y a quatre millions d’années. Le lac se trouve dans une zone de moyenne montagne, les sommets environnants culminent à 2000 mètres d’altitude environ. Son origine a été occasionnée par un phénomène géologique rare et son ancienneté n’est comparable qu’à celle de quelques grands lacs, comme les lacs Titicaca et Baïkal…

Géologie et hydrologie

Le lac d’Ohrid est creusé dans une roche calcaire dense, qui l’empêche de se vider. À l’inverse, le lac Prespa, à 855 mètres d’altitude, possède un font karstique et se déverse lentement dans celui d’Ohrid, grâce à un réseau de nombreuses galeries souterraines, situées sous les monts Galitchitsa. L’eau du Prespa émerge ensuite par de nombreuses sources, souvent situées au fond-même du lac. les sources de Saint-Naum, sur le frontière albano-macédonienne, sont les plus connues et fournissent plus de la moitié de l’eau du lac. Le lac, grâce à 40 rivières et torrents, draine également une aire de 1 487 km2. Avant le détournement de la rivière Sateska en 1962, cette zone était restreinte à 1 042 km 21. La profondeur ainsi que l’arrivée diffuse de l’eau donnent au lac une longue durée de rétention, l’eau met en effet environ 70 ans à se renouveler, alors que le lac Prespa se renouvelle en seulement 11 ans . Le lac possède des côtes plutôt droites, longues de 87,5 kilomètres.

Le lac perd 28 % de son eau par évaporation, le reste s’écoule à l’extrémité nord du lac et forme le Drin noir, qui traverse le nord de l’Albanie et se jette dans l’Adriatique, après avoir rencontré le Drin blanc.

La transparence de l’eau est due à la quantité très faible de phosphore, appelée oligotrophie. Le lac d’Ohrid ne contient que( 4,5 ) de phosphore par litre, alors que le lac Léman, par comparaison, lorsqu’il n’était pas pollué par les rejets de phosphates, en contenait( 10) milligrammes par litre

Faune

Ce paragraphe ne citera pas la liste exhaustive des espèces présentes autour et dans le lac d’Ohrid mais ne présentera que quelques familles, genres et espèces marquantes de la faune sauvage.

Poissons

 

Le lac compte( 17) espèces originales de poissons, appartenant à familles, les salmonidae, les cyprinidae, les cobitidae et les anguillidae. Les espèces les plus emblématiques du lac sont la truite d’Ohrid et la belvica, poisson à nageoires rayonnées, abondamment pêchées et commercialisées dans la région. Une étude faite en 1929 démontre que ces deux espèces totalisent 45,6 % des prises mais aussi qu’il n’y a que( 9) kilogrammes de poisson par hectare dans la partie macédonienne, élément caractéristique de la très faible teneur de l’eau en nutriments.

L’anguille européenne est une autre espèce caractéristique du lac. Elle naît dans la mer des Sargasses puis rejoint la mer Méditerranée et remonte le Drin noir pour vivre une dizaine d’années dans le lac d’Ohrid. À maturité, l’anguille retourne sur son lieu de naissance, où elle fraie et meurt, et sa progéniture, instinctivement, retrouve ce lac, pour que le cycle continue.

Le lac abrite aussi notamment des chevesnes, des carpes, des barbeaux et des corégones. Les écailles de la plašica, poisson proche de l’ablette, permettent de fabriquer les perles filigranées d’Ohrid, monument de l’artisanat macédonien

Comment venir

Par Avionaerio

Toutes les arrivées internationales se font par l’aéroport international Mère Teresa , il est plus précisément situé à Rinas, à seulement 17 km au nord-ouest de Tirana. C’est le seul aéroport en Albanie avec un service international.
Le moyen le plus pratique pour se rendre de l’aéroport de Tirana est le taxi. Le voyage de la capitale à l’aéroport dure 20 à 30 minutes, selon le trafic et les coûts sont d »environ 2.500 leks (soit 20 euros) par trajet. Il y a aussi le « Rinas Express » partant toutes les heures (de 7 heures à 19 heures). Il existe également  un service de bus non-stop /24 heures  entre l’aéroport et le Musée National dans le centre de Tirana Les bus partent toutes les heures et le tarif unique est 200 leks. (Contact: 00 355 69 20 98 908).

« Mère Teresa » Aéroport 
L’aéroport a une boutique duty-free. 
Les douanes fonctionnent non-stop. Tel: 00355 4/2381800/1600 Fax : 00355 4/2379065

Objets perdus :
Téléphone : 00355 4/2381681/82 téléphone mobile : 00355 69 20 66 626 E-mai l: info@tirana-airport.com Site Web :
http://www.tirana-airport.com/

Par la Mernave

LAlbanie est accessible par l’intermédiaire de ses ports de mer principaux. Plusieurs sociétés étrangères ont des services réguliers à :

Port de Durrës  http://www.apdurres.com.al/

Se connecte aux ports italiens de Bari, Ancona et Trieste en Italie et Koper en Slovénie. 
Téléphone: 00355/052222028 
douanes fonctionnent 24 heures par jour.

Port de Saranda

Les déplacements quotidiens sont effectués sur l’île grecque de Corfou. 
Téléphone: 00355/073222734 
douanes fonctionner jusqu’à 22h00.

Port de Vlora

Se connecte à Brindisi et Otrante en Italie. 
Téléphone: 00355/033 224 521 
Fax: 00 355/033 229 417 
Douanes fonctionner jusqu’à 22.00pm.

Port de Shëngjin

Se connecte au port italien de Bari. 
douanes fonctionne jusqu’à 22h00.

 

Par la Routeauto

KOSOVO

– Du Kosovo, la principale voie traverse la frontière près de Qafe Morine (Albanie) et relie Pristina et Kukës. Les autres points d’entrée sont Morine (Tropoja avec Gjakova) et Qafe Prush (Hasi avec Gjakova)

 

GRÈCE
– De la Grèce à travers Kapshtica à Korça. Douanes fonctionne 24 heures. 
– De la Grèce à travers Kakavija menant à Gjirokastra. Douanes fonctionne 24 heures.
– De la Grèce à travers Qafe Boti (Konispol) conduisant à Filat. Douanes fonctionne jusqu’à 22h00. 
– De la Grèce à travers Tre Urat connexion Përmet avec Konica. Douanes fonctionne jusqu’à 22h00.

 

MONTENEGRO

– De Monténégro par Hani i Hotit, conduisant à Shkodra et le lac Shkodra. Douanes fonctionne jusqu’à 22h00. 
– Du Monténégro par Murriqan-Sukobina, reliant Shkodra avec Ulqin (Monténégro).Douanes fonctionne jusqu’à 22h00. 
– Une traversée a récemment ouvert ses portes à Vermoshi, qui relie la région de Kelmendi en Albanie avec Plava et Gucia 
(Gusinje) au Monténégro. Douanes fonctionne jusqu’à 22h00.

MACÉDOINE

– De Macédoine à travers Qafe Thana menant à Pogradec, Librazhd, et Elbasan.Douanes fonctionne jusqu’à 22h00. 
– De Macédoine à travers Tushemisht à l’extrémité sud du lac d’Ohrid, conduisant à Pogradec. Douanes fonctionne jusqu’à 22h00. 
– De Macédoine à travers Bllata, conduisant à Peshkopi, Bulqiza et Burrel. Douanes fonctionne jusqu’à 22h00. 
– De Macédoine à travers Gorica, menant à la rive nord du lac de Prespa. Douanes fonctionne jusqu’à 19h00.

Il y a des services de bus réguliers entre les villes suivantes:

Tirana – Tetova (Macédoine), à travers Qafe Thana. 
Prishtina et d’autres villes du Kosovo par le biais Morina – Tirana. 
Korça – Thessalonique (Grèce) à travers Kapshtica. 
Tirana – Athènes par Kakavija. 
Tirana – Sofia (Bulgarie) et Istanbul (Turquie) du Qafe Thana.
Pour une information plus détaillée, vous pouvez communiquer avec la Direction de la police des frontières et des migrations .