Butrint

Le parc national de Butrint

Le parc national de Butrint est l’ultime étape avant de rejoindre la Grèce. Situé dans la plaine de Vrina, il s’étend sur une superficie de 29 km². Au cœur du parc, le lac de Butrint qui est notamment connu  pour son site archéologique (inscrit au patrimoine de l’UNESCO depuis 1992) se trouve à 2 km de la mer Ionienne et il est relié à la cote par le canal de Vivari. Le parc se caractérise par sa végétation méditerranéenne d’une exceptionnelle diversité composé de rivières, marécages, lagons d’eau salée, pâturages… Cette zone marécageuse accueille des espèces menacées (le courlis à bec grêle, la tortue cuir…). Les amateurs de randonnée ont la possibilité d’emprunter de nombreux sentiers balisés pour partir à la découverte de cette faune et flore exceptionnelle.

Théâtre Romain Butrint Albanie Tourisme - Photo Marc Morell
Théâtre Romain Butrint Albanie – Photo Marc Morell

Le site archéologique de Butrint

Dans l’antiquité, la ville de Butrint constituait une étape importante sur les routes commerciales. La vue de son enceinte, qui remonte au VIe  siècle av. J.-C., suffit à évoquer la puissance économique et commerciale de la ville au cours de cette période. Le site est divisé en 2 parties : l’acropole et la ville basse. Surplombant la colline, l’acropole permet d’apprécier la position stratégique du site et son petit musée archéologique propose une collection de nombreux objets. Dans la ville basse, on retrouve le baptistère, une structure d’origine byzantine, est qui l’un des monuments les plus importants de l’architecture paléochrétienne des Balkans. Non loin de cet édifice se trouvent les ruines des thermes et une grande fontaine publique. Les ruines de l’église byzantine méritent aussi le coup d’œil notamment ses murs, ses colonnes et le sol qui conservent quelques traces de cette période.  Le temple d’Asclepios, construit au II ème siècle sur les fondations d’une structure plus ancienne, est relié au théâtre un des lieux les plus emblématiques du site. Cet amphithéâtre, érigé au III ème siècle avant JC, pouvait accueillir jusqu’à 1500 spectateurs. Rendez-vous sur le coté gauche de sa scène pour y découvrir des inscriptions grecques gravées dans la pierre.

Informations Pratiques :

Horaires d’ouverture :
Toute l’année de 08h00 à la tombée de la nuit
Fermeture du musée à 16h00

Site de l’UNESCO – Butrint
Site officiel Butrint Albanie

 

Comment venir

Par Avionaerio

Toutes les arrivées internationales se font par l’aéroport international Mère Teresa , il est plus précisément situé à Rinas, à seulement 17 km au nord-ouest de Tirana. C’est le seul aéroport en Albanie avec un service international.
Le moyen le plus pratique pour se rendre de l’aéroport de Tirana est le taxi. Le voyage de la capitale à l’aéroport dure 20 à 30 minutes, selon le trafic et les coûts sont d »environ 2.500 leks (soit 20 euros) par trajet. Il y a aussi le « Rinas Express » partant toutes les heures (de 7 heures à 19 heures). Il existe également  un service de bus non-stop /24 heures  entre l’aéroport et le Musée National dans le centre de Tirana Les bus partent toutes les heures et le tarif unique est 200 leks. (Contact: 00 355 69 20 98 908).

« Mère Teresa » Aéroport 
L’aéroport a une boutique duty-free. 
Les douanes fonctionnent non-stop. Tel: 00355 4/2381800/1600 Fax : 00355 4/2379065

Objets perdus :
Téléphone : 00355 4/2381681/82 téléphone mobile : 00355 69 20 66 626 E-mai l: info@tirana-airport.com Site Web :
http://www.tirana-airport.com/

Par la Mernave

LAlbanie est accessible par l’intermédiaire de ses ports de mer principaux. Plusieurs sociétés étrangères ont des services réguliers à :

Port de Durrës  http://www.apdurres.com.al/

Se connecte aux ports italiens de Bari, Ancona et Trieste en Italie et Koper en Slovénie. 
Téléphone: 00355/052222028 
douanes fonctionnent 24 heures par jour.

Port de Saranda

Les déplacements quotidiens sont effectués sur l’île grecque de Corfou. 
Téléphone: 00355/073222734 
douanes fonctionner jusqu’à 22h00.

Port de Vlora

Se connecte à Brindisi et Otrante en Italie. 
Téléphone: 00355/033 224 521 
Fax: 00 355/033 229 417 
Douanes fonctionner jusqu’à 22.00pm.

Port de Shëngjin

Se connecte au port italien de Bari. 
douanes fonctionne jusqu’à 22h00.

 

Par la Routeauto

KOSOVO

– Du Kosovo, la principale voie traverse la frontière près de Qafe Morine (Albanie) et relie Pristina et Kukës. Les autres points d’entrée sont Morine (Tropoja avec Gjakova) et Qafe Prush (Hasi avec Gjakova)

 

GRÈCE
– De la Grèce à travers Kapshtica à Korça. Douanes fonctionne 24 heures. 
– De la Grèce à travers Kakavija menant à Gjirokastra. Douanes fonctionne 24 heures.
– De la Grèce à travers Qafe Boti (Konispol) conduisant à Filat. Douanes fonctionne jusqu’à 22h00. 
– De la Grèce à travers Tre Urat connexion Përmet avec Konica. Douanes fonctionne jusqu’à 22h00.

 

MONTENEGRO

– De Monténégro par Hani i Hotit, conduisant à Shkodra et le lac Shkodra. Douanes fonctionne jusqu’à 22h00. 
– Du Monténégro par Murriqan-Sukobina, reliant Shkodra avec Ulqin (Monténégro).Douanes fonctionne jusqu’à 22h00. 
– Une traversée a récemment ouvert ses portes à Vermoshi, qui relie la région de Kelmendi en Albanie avec Plava et Gucia 
(Gusinje) au Monténégro. Douanes fonctionne jusqu’à 22h00.

MACÉDOINE

– De Macédoine à travers Qafe Thana menant à Pogradec, Librazhd, et Elbasan.Douanes fonctionne jusqu’à 22h00. 
– De Macédoine à travers Tushemisht à l’extrémité sud du lac d’Ohrid, conduisant à Pogradec. Douanes fonctionne jusqu’à 22h00. 
– De Macédoine à travers Bllata, conduisant à Peshkopi, Bulqiza et Burrel. Douanes fonctionne jusqu’à 22h00. 
– De Macédoine à travers Gorica, menant à la rive nord du lac de Prespa. Douanes fonctionne jusqu’à 19h00.

Il y a des services de bus réguliers entre les villes suivantes:

Tirana – Tetova (Macédoine), à travers Qafe Thana. 
Prishtina et d’autres villes du Kosovo par le biais Morina – Tirana. 
Korça – Thessalonique (Grèce) à travers Kapshtica. 
Tirana – Athènes par Kakavija. 
Tirana – Sofia (Bulgarie) et Istanbul (Turquie) du Qafe Thana.
Pour une information plus détaillée, vous pouvez communiquer avec la Direction de la police des frontières et des migrations .

 

Shkodra – Shkodrë


Fondée il y a plus de 2000 ans, Shkodra est l’une des plus anciennes villes d’Albanie. Située à une trentaine de kilomètres de la mer Adriatique, elle s’est développée dans une vaste plaine,  entourée des Alpes albanaises par les monts  Cukal,  Maranaj, Tarabosh et Sheldi. Les fleuves Drin et Kir bordent la ville. Située sur un lieu stratégique qui lui a valu quelques turbulences dans son passé, Shkodra est aujourd’hui le principal centre économique du nord du pays.

Prenez le temps de découvrir les ruelles du centre-ville avec ses maisons de pierres du XIXème siècle, vous pouvez également faire un détour par le marché où vous pourrez y trouver des costumes traditionnels albanais. La Tour de l’horloge, est un monument clé de Shkodra, édifiée en 1868, le café-restaurant aménagé à son pied est un lieu de rendez-vous incontournable. La cité possède des édifices religieux à ne pas manquer comme une Cathédrale

Eglise orthodoxe - Shkodra
Eglise orthodoxe – Shkodra

aux couleurs pastels, une église orthodoxe la Mosquée des Plombs avec son architecture incroyable, la Mosquée Ebu-Bekr qui a vu le jour au milieu des années 1990 et qui est d’ailleurs la plus grande des Balkans ! La citadelle de Rozafa,

dominant la ville, mérite elle-aussi son exploration. Située au sommet de la colline Tepe, à 133 mètres d’altitude, elle est l’une des forteresses les mieux préservées du pays.

Si vous avez un peu de temps devant vous, prolongez votre visite jusqu’au Lac de Shkodra, à cheval sur l’Albanie et le Monténégro, c’est le plus grand des Balkans. Sa surface varie en fonction des saisons de 370 à 530 km² !

Durrës

Port de Durrës - Albanie Tourisme

Durrës est la deuxième ville d’Albanie après Tirana, elle est située à 45 kilomètres de la capitale. Ses infrastructures et sa capacité à recevoir des ferries ou cargos, en font le port le plus important du pays, connecté avec les autres ports de l’Adriatique comme Bari, Brindisi ou Trieste.

Durrës fait partie d’une des plus anciennes cités méditerranéennes, grâce à son port, immanquable rendez-vous de commerce maritime entre l’Orient et l’Occident, et connecté à la Via Egnatia. Durant l’Antiquité, la cité a été très convoitée par les différentes puissances de la région à cause de sa situation géographique.

Le centre-ville s’est construit sur la ville antique, on peut y découvrir des bâtiments datant du XIX ème et XX ème siècles. Cependant quelques vestiges d’autres époques sont toujours visibles, le plus remarquable d’entre eux est l’amphithéâtre dont une partie est recouverte par des habitations individuelles. Il possède une forme elliptique, où l’on peut distinguer ses anciens gradins mais aussi une petite chapelle byzantine,  c’est l’un des plus beaux de la péninsule balkanique. A partir de là, explorez les petites ruelles du « vieux » Durrës dont l’atmosphère est calme et populaire. Traversez aussi la Rruga Tregëtare, une rue qui vaut vraiment le coup d’œil pour la beauté de ses façades au style italien; faites aussi une halte devant l’hôtel de ville et admirez son charmant point de vue sur la mer… Descendez la rue en direction du port, vous-y découvrirez une tour massive actuellement occupée par un bar, dont la terrasse du premier étage offre une charmante perspective sur la ville et son port, mais aussi un mur d’enceinte. Cette construction en brique d’une largeur assez conséquente, part de la tour jusqu’à la colline.

Amphithéâtre de Durrës - Albanie Tourisme
Amphithéâtre de Durrës – Albanie Tourisme

Vous pouvez faire un xhiro ou promenade du soir le long du front de mer de la plage de Currila, aménagée par un remblai, une jetée, des jeux et quelques terrasses. Vous y croiserez la statue du partisan d’un soldat brandissant son fusil, monument commémoratif de la résistance au fascisme. Les plages de sable de Durrës font office de Tirana-Plage, certaines sont particulièrement bien exposées, vous y rencontrerez des estivants kosovars, macédoniens et mêmes italiens !

Bienvenue en Albanie !

Bienvenue en Albanie ! Mirë se vini në Shqipëri !

 

bienvenue-albanie-tourisme.jpeg

Stanislaw Tokarski / Shutterstock.com

L’Albanie est le trésor le mieux enfoui de la Méditerranée. Situé sur une des routes reliant l’Occident et l’Orient, le pays est convoité depuis l’antiquité par les différentes puissances méditerranéennes. Il a été le témoin privilégié du rayonnement de toutes les grandes civilisations riveraines : Grecs, Romains, Byzantins, Ottomans, et les tout premiers d’entre tous, les Illyriens, ancêtres directs des Albanais. Le pays déborde ainsi de richesses archéologiques. Dernière frontière de l’Europe, l’Albanie attire les touristes depuis quelques années grâce à ses côtes ensoleillées, ses paysages montagneux, ses lacs et ses forêts denses. Bordée par la mer Adriatique, la côte Sud offre d’immenses plages sablonneuses où il est possible de pratiquer à loisir la voile, la nage, la plongée et la pêche.